Nouvelles d'Emmanuel Blas

Petite histoire

Le petit garçon était triste. Tous les oiseaux s'étaient envolés sans lui dire adieu. Il devrait attendre le prochain printemps avant de les revoir. Ils le laissaient seul avec ses craintes, ses faux amis, sa famille et lui-même. Comment faire sans camarades ? "Pourquoi me quittez-vous comme cela chaque année mes compagnons ?" Il savait qu'il n'aurait aucune réponse. Il restait debout, face à l'arbre où ils se réunissaient. Une larme fit son apparition; il l'essuya rapidement. "Les garçons de son âge ne doivent plus pleurer ! C'est le rôle des filles !"

L'arbre, immense, demeurait impassible face aux questions de l'enfant qui baissa la tête sous le poids de sa tristesse. Et pour la première fois, il ne pleura pas. Il étouffa silencieusement son chagrin. Il s'assit par terre. Pas de mère pour le consoler. Le contact avec l'herbe le rassura. Il regarda le ciel bleu et appela ses amis pour qu'ils viennent le chercher. Il voulait partir, quitter ce monde invisible pour celui des cieux. Un monde où chaque oiseau est un héros. "Ils ont tous vaincu les orages, les ouragans." Chaque épreuve les a rendu plus forts. Ils ont la dignité et la fierté des plus grandes statues ainsi que le regard des sages qui ne cessent d'apprendre à voler toujours plus haut, toujours plus vite, toujours plus loin. Ils ne se retournent jamais. Ils ne croient pas au passé. Ils courent vers le futur. Impatients et sûrs d'eux.

Voilà tout ce qui manquait au garçon. Il voulait l'apprendre. Il voulait savoir tout cela. Et seuls ses amis pouvaient le lui inculquer. Mais ils étaient partis une fois de plus sans lui comme si il était un poids pour eux. Ils ne voulaient pas de lui. Pourquoi l'emmèneraient-ils avec eux ? C'est un humain qui ne sait rien et il faut mériter sa place dans ce royaume. Seulement, comment faire ?

Un nuage traversa le ciel bleu. Le garçon n'avait plus d'amis. Ils s'étaient débarrassés de lui. Ils ne reviendraient plus. Le chagrin devint trop lourd. Les nuages se firent de plus en plus nombreux et de plus en plus sombres. Le petit garçon se mit à pleurer.

L'orage éclata. Le vent se leva. Les éclairs se déchaînèrent. La mère arriva et emmena son fils trempé avec elle. Elle pensa qu'il s'était évanoui mais elle se rendit compte qu'il pleurait. Comme toutes les mamans, elle le consola et resta avec son fils tout le long de l'orage. Il s'endormit doucement et rêva de paysages magnifiques, de rires et d'oiseaux.

Ce fut la dernière fois qu'il rêva de ses anciens amis. L'année suivante, ils ne revinrent pas et le petit garçon comprit qu'il ne les reverrait plus jamais.

Les printemps se succédèrent, le petit garçon grandit et fit de son mieux pour devenir comme les oiseaux. Il voulait devenir un héros, résister aux orages, aux ouragans. Sa vie s'écoula. D'adulte, il devint père et de père, il devint grand-père. Il finit par arriver devant la grande porte, seul. Mais, au moment de l'ouvrir, il reconnut le chant de ses amis. Il se retourna. Il était devenu comme eux… un héros.

©  Emmanuel BLAS, 2002



Page copy protected against web site content infringement by Copyscape




123456...8


Copyright © 2003-2013. Emmanuel Blas. Tous droits réservés. http://www.quelquesraresqualites.frPartenaires : Fleurs de Sakura MangaFleurs de Sakura Comics
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Webmestre : Sylvie Blas.